Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cyttorak

Le blog de Cyttorak

Menu
Rien n'arrête le Fléau ou le sanglier!!

Rien n'arrête le Fléau ou le sanglier!!

Alors, ce n'est pas un loisir mais comme cela m'a gêné un tant soit peu dans ma gestion du temps, je vous narre ma mésaventure du week-end.

Alors que nous avions décidé d'honorer notre  parole donnée aux grand-parents de ma tendre mie, nous avons chargé notre véhicule et nous sommes partis direction l'Oise. Comme mu, par un préssentiment, le matin j'avais refusé de conduire (ce que je destete). Donc, nous voilà partis sur les grand chemins.  Bien sur nous avons rencontré des imbéciles sur la route et des gens très sérieux qui respectaient les limites de sécurité.


        la voiture du départ avant le choc ==>


A 20 minutes de notre point de chute ( au préalable, j'avais fait remarquer à ma femme qu'il y avait des chasseurs avec de jolis faisans pendus à leur ceinture), paf, l'embuscade menée de main de maître.  Alors que ma femme conduisait, je l'entends dire "Pu****" et moi à ce moment, je regarde, un peu comme au ralenti ces magnifiques animaux courir vers nous. Je me suis dans mon fort intérieur qu'il est vrai qu'en courant ça peut ressembler à un chien. Puis, ma femme freine. Pas de bruit et , surpris, je me dis "ouf on les a évités" et à ce moment  un énorme "Bing", les airbags y vont de leur grand accord bref et sonore avec leur "claque". Rajoutez à la scène beaucoup de fumée, une odeur de poudre qui a brûlé et voilà le topo. A l'arrêt, ma femme me jete un coup d'oeil et voit que je vais bien et se précipite sur notre fils pour le sortir de là. Jusqu'à présent, il dormait.
Ma femme est immédiatement prise en main par une femme d'un groupe de conducteur qui nous suivait et qui avait trouvé beau la traversée de ces derniers seigneurs de la forêt avant de nous voir au centre de cette chevauchée sauvage.

Pendant ce temps, j'ai mis avec l'aide et sur les conseils d'un ambulancier, que le destin nous a fait croisé à ce moment, notre voiture sur le bas côté. Ensuite, j'ai pris les numéros des gens pour avoir des témoins. Puis les soldats du feu sont arrivés avec le gros camion anti feu car;  vu la fumée sortant de notre véhicule, l'ambulancier avait cru que la voiture brûlée. Donc nous avons eu l'honneur de monter dans ce beau camion. Ll'heure tournait et les 11h15 étaient passés. Horaires des plus importants puisque c'est l"heure du repas de mon superlapinou et à 14 mois, l'heure de manger c'est sacré. Nous lui avons donné un quignon de pain ( je vous rassure nous le nourrissons avec autre chose que du pain et de l'eau).


ATTENTION : Animal dangereux

La laye avait été tué et était dans le fossé en forêt. Aux dires des gens, 5 sangliers sont passés avant que l'on percute l'un des leurs et 17 autres ont contourné la voiture après la colision. Après appeler l'assurance, faire les papiers...

Les beau parents sont arrivés plus vite que la gendarmerie alors qu'ils sont du 95 et que nous étions dans l'Oise.
La dépanneuse est arrivée à 13h et ensuite, Beau papa est revenu me prendre avec ma Belle mère pour nous emmener à notre point d'arrivée : les grand parents chez qui nous attendait une fondue
bourguignonne. Ensuite, nous avons été remorqué par mes beaux parents jusqu'à chez nous.

Ce matin, ma tendre moitié était courbaturé de partout, elle a donc attendu le médecin.
Moi, me diriez vous et bah en bon successeur du fléau, je suis allé au boulot avec une simple douleur au bas du dos. Disons que c'est surtout le fait que j'étais la seule personne sur mon lieu de travail et que je devais ouvrir mes locaux à une entreprise. Donc pour ne pas pénaliser mon employeur et n'écoutant que mon devoir, je suis allé au boulot.

En fin de compte, tout se finit bien puisque ma femme va bien, mon fils aussi et moi aussi. C'est regrettable pour la voiture mais à priori nous n'avons pas beaucoup de dégâts vu le choc avec ce majestueux animal que nous avons occis et laissé aux pompiers ( on ne pouvait pas le ramener : pas de place et pas de quoi le dépecer. Pourtant j'aime le sanglier). Un grand merci aux Pompiers ainsi qu'à la gendarmerie pour leur gentillesse.
Voilà l'histoire est finie.
A bientôt pour de nouvelle aventure et comme quoi rien n'arrête le Fléau !!!