Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cyttorak

Le blog de Cyttorak

Menu
« Le chacal de Nar », « tome 1 des Tyrans et des Rois » de John Marco

« Le chacal de Nar », « tome 1 des Tyrans et des Rois » de John Marco




La semaine dernière, j’ai achevé de lire « le chacal de Nar », premier tome d’une trilogie.

Un ouvrage intéressant qui m’a rappelé par l’écriture et le personnage un peu Robin Hobb.

Le personnage est un pleurnichard alors que tout le monde le considère comme un super guerrier alors qu’on se demande comment il fait pour survivre.

L’empereur et son cercle privé sont des être malfaisants qui ne vivent que pour leur vision du monde.

Vous avez un peuple les Triins qui essayent de survivre et qui sont pris dans la tourmente. Pour faire simple, les Narens ( le peuple du Chacal et donc de l’empire) utilise des lances flammes et des armes chimiques.

Les Triins c’est un peu le brave guerrier qui se bat pour l’honneur, la justice et la paix ( car celui qui veut la paix, se prépare à la guerre). Le problème pour ce brave peuple c’est qu’ils ont un adepte qui a des pouvoirs magiques ( plus divin puisque confié par les dieux).

Au milieu de joli champs de bataille, se trouve Richius Vantran qui tombe amoureux d’une Triin.  Il déclenche des hostilités sans nom, et sans prendre conscience que ses actes sont lourd de conséquence pour les autres. C’est une histoire d’amour à la Tristan et Yseult mais la fin diffère.

Bon, le brave chacal est un tant soit peu agaçant qu’on en vient à envier ses ennemis.

 

Voici le résumé de l’ouvrage

Pour l’Empereur de Nar, il est son meilleur général. Il mène ses troupes d’élite chez les tribus sauvages de Lucel-Lor afin de soutenir le pouvoir corrompu et factice du Daegog, leur dernier monarque, face à des fanatiques religieux qui veulent le renverser.
Pour Tharn, le chef religieux de Lucel-Lor, il est le « Chacal de Nar », celui qui apporte la destruction et la mort avec son armée bardée de fer et ses machines crachant le feu. Un tyran, qui veut briser la magie, la tradition et les dieux séculiers.

Mais pour lui-même, il n’est qu’un pion dans un jeu qui le dépasse. Le prince Richius Vantran n’est ni un monstre envahisseur, ni un glorieux conquérant. Manipulé contre son gré, engagé dans une guerre mortelle qui s’enlise dans la boue et les tranchées, il ne voit pas d’issues au conflit. S’il l’emporte, il se damne lui-même en défendant une cause qu’il abhorre. S’il échoue, il perdra son titre, ses terres, son royaume et son honneur.

Et lorsque l’amour entre dans le jeu, il n’y a plus ni dieu ni maître… cette fois, le chacal va se battre pour lui !