Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cyttorak

Le blog de Cyttorak

Menu
BD de Noël

BD de Noël





Suite à Noël, j’ai pu lire ces trois magnifiques BD.

 

Tout d’abord :

« 7 psychopathes ». BD sur la thématique du chiffre 7. Il y a 7 volumes et dans chaque histoires, il y a 7 personnages.

Le 7 est le chiffre parfait dans l’ésotérisme. 

Ici pour l’histoire, vous avez 7 psychopathes recrutés par les services secrets anglais pour aller tuer Hitler. Cette mission est mise sur pied car elle ne rentre pas dans les schémas conventionnels que pourrait imaginer les SS.

Le dessin est bien, l’idée originale.






En deuxième lecture, nous avons « Long John Silver » tome 1.

Bande dessinée qui ne se veut  pas la suite de l’Ile aux Trésors de Stevenson, mais qui réunit tout de même certains des personnages. Le dessin est très très beau et la mise en place des protagonistes est des plus intéressantes. L’univers est sombre et le dessin est bien rendu. J’aime beaucoup. Je me retiens de prendre le tome 2 car j’i encore de la lecture pour le soir qui provient du Père Noël. Par contre, j’ai eu envi de lire l’Ile aux trésors que je me suis aperçu ne pas très bien connaître. Donc, là, je ne me suis pas retenu et j’ai acheté le livre pour le lire.

Lecture que je conseille.






La dernière BD de Noël : « Le chants des elfes » Tome 1.

Nous sommes en présence de la cour d’Obéron, roi du petit peuple de Faërie qui cherche à savoir comment éviter la destruction de son peuple par les Huns d’Attila ou par les légions romaine. Il envoie deux ambassadrices très séduisantes (noté que dès qu’il s’agit de fées ou autres ou d’histoire se passant avec les celtes, les personnages féminins ont admirablement tout ce qu’il faut là où il le faut et en bonne proportion) auprès du chef des armées romaines pour faire un traité. L’histoire commence par la fin mais sans nous en dévoiler l’ultime seconde, nous sommes dans l’incertitude concernant la victoire des romain ou des Huns. Pour renforcer cela, nous avons une trahison, apparente, qui se trame par le personnage qui apparaît le plus versatile, instable. Une bonne intrigue car on ne sait pas si les alliances nouées le sont d’un commun accord ou si une idée de trahison ne flotte pas encore dans l’air. A suivre.

Le dessin est agréable, plus comics contrairement au précédent qui est dans le style « Troisième Testament », aquarelle.

Lecture que je conseille.



Très content de ces lectures. Deux nouvelles séries à suivre en plus du « Crépuscule des dieux », puisque les « 7 » n’obligent pas à acheter les autres pour connaître la suite des évènements, puisque ce sont 7 histoires distinctes.