Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cyttorak

Le blog de Cyttorak

Menu
Comptines assassines

Comptines assassines

Un magnifique livre. Les histoires sont saisissantes et l’on s’aperçoit que le bien et le mal sont assez fluctuants. Nous avons une révision des contes ou plutôt la poursuite de la vie de certains protagonistes.

A la fin du livre, j’ai eu une larme à l’œil car où sont donc nos fées, nos dragons, nos rêves à l’heure actuelle. Pourquoi prenons-nous les gens qui disent y croire pour des fous, alors que si vous désirez aller rencontrer le diable le premier vendredi à minuit, un soir de pleine lune à la croisée des chemins, vos parents vous l’interdiront alors qu’ils disent ne pas y croire. De plus, quelle est la différence entre croire aux êtres des contes de fées et croire en Dieu, être omniscient que personne n’a jamais vu sauf dans son avatar/fils qu’est le Christ ?

Si vous lisez le livre, vous verrez que notre univers devient de moins en moins féérique et fantastiques même si certains vous diront que ce sont les super-héros les remplaçants. Il n’y a que peut-être le Japon avec ces mangas qui a su les distiller à droite gauche.

Le seul endroit reste alors les livres de contes, notre univers secret pour les rêveurs, World of Warcraft om nous retrouvons beaucoup de ces races pour les joueurs vidéo.

 

Vous qui lisez ceci, arrêtez de penser que les contes et légendes et tout ce qui s’y rapproche n’appartient qu’à l’enfance. Vous y avez le droit, c’est votre patrimoine au même titre que connaître 1515 : bataille de Marignan. Laissez vous aller, épanouissez vous car c’est à nous qu’il appartient de continuer à faire vivre notre culture, notre savoir, notre légendaire, nos contes.

Sur ceux, je saute dans mes charentaises et je vais veiller sur mon lutin et lui inculquer les bases des contes et légendes.

 

Oups, le livre : très fluide, superbe écrit. Un chef d’œuvre écrit par un maître de la matière : Pierre Dubois. Je vous le conseille.

 

Présentation de l'éditeur

 

S'emparant de la littérature des contes qu'il connaît sur le bout des doigts, Pierre Dubois nous en offre une nouvelle version tour à tour drôle et terrifiante, où l'extrême noirceur s'installe progressivement au fil des récits. Comme un poisson dans l'eau au " royaume des abîmes ", l'auteur prend un malin plaisir à ressusciter Dracula, Barbe Bleue ou ce bon vieux Croquemitaine, plus cruel que jamais, livré aux soins d'un Sherlock Holmes à la retraite ressassant ses souvenirs dans la pénombre de sa bibliothèque. Pire, les créatures les plus bienveillantes sont elles aussi soumises à ce traitement démoniaque. Et voilà le sympathique Chat botté de Perrault rhabillé en serial killer, ou Blanche Neige jetant aux êtres de la nuit un prince charmant enamouré. Inquiétantes et irrespectueuses, ces Comptines assassines, nourries d'un vocabulaire envoûtant, sont d'autant plus ensorcelantes que relatées avec un raffinement qui laisse à l'imagination tout loisir d'envisager l'invraisemblable.