Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cyttorak

Le blog de Cyttorak

Menu
L'incroyable Hulk

L'incroyable Hulk

Dimanche soir,  j’ai profité de la présence de mon neveu pour aller au cinéma voir : Hulk.

Adaptation d’un comics dont le personnage a suivi plusieurs métamorphoses tant sur le plan physique que sur le plan mental. Il faut reconnaître que ce film rappelle énormément le feuilleton Hulk. C’est un bon film avec de bons effets spéciaux, de belles scènes de combat et des passages qui font rire et sourire. J’ai passé un bon moment et je le jugerais meilleur que le film précédent sur Hulk.

 

 

Synopsis:

 

Le scientifique Bruce Banner cherche désespérément un antidote aux radiations gamma qui ont créé Hulk. Il vit dans l'ombre, toujours amoureux de la belle Betty Ross et parcourt la planète à la recherche d'un remède.
La force destructrice de Hulk attire le Général Thunderbolt Ross et son bras droit Blonsky qui rêvent de l'utiliser à des fins militaires. Ils tentent de développer un sérum pour créer des soldats surpuissants.
De retour aux Etats-Unis, Bruce Banner se découvre un nouvel ennemi. Après avoir essayé le sérum expérimental, Blonsky est devenu L'Abomination, un monstre incontrôlable dont la force pure est même supérieure à celle de Hulk. Devenu fou, il s'est transformé en plein coeur de New York.
Pour sauver la ville de la destruction totale, Bruce Banner va devoir faire appel au monstre qui sommeille en lui...

 

Ce que j’ai aimé :

La présence de l’Abomination et la présence de Blonsky comme un vrai psychopathe.

La création du Leader qui est sous entendu et compréhensible pour les connaisseur de Hulk.

Le colonel Ross qui regagne son cigare et qui est une véritable pourriture.

La présence de Stark aussi bien des industries que du personnage.

La présence de Liv Tyler. ^___^

 

Et en parlant de cette belle actrice, la scène où elle désire s’unir à Banner. Durant ce laps de temps, Banner a son bracelet, qui mesure son pouls, qui bip en augmentant de manière significative…Il désire s’arrêter car « trop exister », il se transforme. Bref, Betty lui confirme qu’elle en a envie et bip bip de nouveau. Banner lui explique que c’est non. Elle lui demande si il ne peut pas être existé juste un peu, il regrette et dit non. Et là, Betty lâche un tout petit : « bon, bah, c’est pas grave ». La salle a explosé de rire.

 

Les - :

La présence d’un Hulk qui raisonne qui est trop prématuré vis à vis du film.

L’absence de continuité avec le premier film.

 

Je pense qu’un Hulk II devrait vite voir le jour.

 

Un moment sympa avec mon neveu et un bon film.