Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Cyttorak

Le blog de Cyttorak

Menu
Le crépuscule du Vif-argent

Le crépuscule du Vif-argent

20070801_vifargent3g.jpg
Et de trois, ça y est, j’ai fini le troisième tome du Vif argent : «  le crépuscule du Vif-argent ».
Un troisième tome très attendu. Dans l’ensemble, c’est une lecture agréable. Néanmoins, ce tome est trop rapide, les évènements s’enchaînent pas toujours de manière très clair et on ressent vraiment le besoin de l’auteur de clôturer le chapitre du Vif-argent. C’est happy end mitigé puisque c’est la liberté qui triomphe, donc les gentils avec un bémol puisque le personnage principale est, plus ou moins, condamné à mourir alors qu’il vient juste de découvrir l’amour. Je trouve que l’on reste un peu sur sa fin…
Donc une bonne lecture mais ce n’est pas un élèment indispensable de sa bibliothèque.
 
Résumé du tome 3 :
 
« Reeth Caldason a rejoint la Résistance. Frappé par la malédiction de son immortalité et tourmenté par des visions, il a échangé les services de son épée contre la promesse d'un accès à une magie très ancienne. Or la Résistance vit des heures terribles : elle a été trahie par l'un des siens et ses projets d'utopie sont en lambeaux. Reeth est à présent coincé sur l'île de Diamant, obligé de repousser les pirates qui infestent les eaux environnantes. Malgré sa liaison avec Serrah, une des combattantes de la liberté, et ses responsabilités envers le jeune apprenti magicien Kutch, il est déterminé à se remettre en quête de son remède. Mais alors que ses visions prennent un tour de plus en plus étrange, Serrah et Kutch commencent à entrevoir sa véritable nature... et la puissance qu'elle représente. De fait, sur le continent, Devlor Bastorran est toujours aussi décidé à détruire Reeth. Et le seigneur de guerre barbare Zerreiss continue à utiliser son mystérieux pouvoir pour balayer tous ceux qui font obstacle à ses rêves de conquête. La guerre est imminente. »